Kit embrayage + volant moteur

Kit embrayage + volant moteur  - Ce qu'il faut savoir

Changer son kit d'embrayage et volant moteur

Le kit embrayage comporte 5 éléments principaux : le mécanismele disquela butée d’embrayage, le volant moteur et l’arbre de boite. Lorsqu’on embraye, la puissance du moteur est intégralement transmise aux roues. Lorsqu’on débraye, le véhicule est en roue libre, les roues continuant à rouler sans être entrainées par le moteur comme si la boite de vitesse était au point mort. Pendant le balancier entre ces deux positions, un glissement se fait entre les disques d’embrayage jusqu’à ce que l’arbre d’entrée et de sortie se calent à la même vitesse. Cette étape engendre l’usure des disques suite au frottement, ce pourquoi elle doit être limitée en durée. C’est notamment dans les phases de démarrage en côte que le frottement est le plus important, d’où une odeur de brulé qui peut survenir lorsque l’on fait trop durer cette étape. Lorsque les disques sont trop usés, il devient quasiment impossible de passer un rapport et donc de mouvoir le véhicule.

De nombreux véhicules récents parmi RenaultToyota, et Ford intègrent désormais un volant moteur bi-masse qui réduit les vibrations pour plus de confort. Dans certains cas, il peut tout de même être remplacé par un volant moteur classique.

De manière globale, l’embrayage est l’intermédiaire entre le moteur et la boite de vitesses. Il permet d’accoupler le rapport sélectionné et de transmettre la puissance produite par le moteur vers la boite. Cette pièce est propre aux véhicules à boite de vitesses manuelle. Un embrayage défectueux rend le passage de vitesses extrêmement désagréable, voire impossible.

 

Comment changer un kit d’embrayage et volant moteur ?

 

Cette opération est très lourde et nécessite plusieurs heures de travail dans le cas d’un changement de kit d’embrayage complet. Avant de s’atteler au remplacement du kit d’embrayage et volant moteur, assurez-vous d’avoir le nécessaire en outillage. Selon les véhicules, il est nécessaire de dégager un maximum d’espace dans le compartiment moteur (démarreur, transmission, support de boite de vitesse, câble d’embrayage, capteurs et diverses commandes). Le dispositif d’embrayage étant situé entre le moteur et la boite de vitesse, il faut déposer la boite pour y accéder. Sur certains véhicules, décaler la boite peut suffire pour accéder à l’embrayage.

Une fois l’accès libéré, retirer le mécanisme d’embrayage fixé par des vis en prenant soin de d’immobiliser le vilebrequin avec une clé, au préalable. Sortir le disque en même temps. Retirer la butée de boite. Pour le montage des nouvelles pièces, il convient de prendre quelques précautions. Le jeu du volant moteur doit être contrôlé si bi-masse. Le joint de volant moteur et d’arbre de boite doivent être changés si le volant moteur semble gras. Ne pas hésiter à remplacer tous les joints usagés. Ça ne coûte pas grand-chose et c’est l’occasion de les changer tant que tout est ouvert. Bien nettoyer la surface du volant moteur et du mécanisme neufs. Avant de tester le résultat – moteur enclenché – il convient de compléter le niveau d’huile de boite si nécessaire. Bien vérifier la course de la pédale d’embrayage en la comparant avec celle de la pédale de frein au repos.

Aperçu